First date (26) : Mathieu

Alors la rencontre avec Mathieu, elle est chelou. Je préfère te le dire tout de suite. En fait, Mathieu, je le connais depuis 1997, soit donc depuis 20 ans !!! Oui, je ne suis pas toute jeune au cas où tu penses le contraire. Merci d’ailleurs c’est chou de ta part.

Cet article est comme d’habitude truffé d’histoires qui n’ont rien à voir avec le récit initial. Tu me connais, je ne sais pas être synthétique comme fille, c’est plus fort que moi. Je vais coucher les mots ici et même te faire part d’un sacré traumatisme et comme quoi tout n’est que question de karma dans la vie. Je cite mon ami Francky => la routourne toujours. Rappelle-t’en tu verras un peu plus loin.

En fait, je suis arrivée en région parisienne en août 1997 (je fête mes 20 ans cet été, sortez le rosé j’arrive) et j’ai débarqué dans ma ville pour ma rentrée scolaire en 3ème. Chaudard du slibard, je débarque du sud-est. Tout comme ma sœur qui est mon éternel modèle dans la vie (big up Sista), j’écoute Noir Désir, je porte des DocMartens colorées et j’ai un foulard avec des têtes de mort autour du cou. Pour me donner un peu de courage, ma mère m’emmène à Vélizy 2 chez Zara et m’offre une superbe veste en jeans (et crois-moi ou pas, je la porte encore ouèche, c’est du Zara vintage). C’est avec cet accoutrement que je foule le lino du collège de ma ville pour la première fois et je me retrouve au milieu de nanas qui elles portent soit :

  • des fucking Buffalo
  • des fucking Clarks
  • des Nike requin
  • des Fila.

Autant te le dire, les nanas me regardaient chelou. Mais vraiment. Cette unique année au sein de ce collège n’a pas non plus été un calvaire, faut pas déconner hein, mais je n’étais pas vraiment à l’aise et j’ai pas trop aimé mon année de 3ème globalement. Sachant que c’était juste mon 3ème collège en 4 ans… Pas marrant non.

J’ai cette faculté de très bien m’entendre avec les gens en général, je suis dans la communication, j’aime les gens de toutes façons. Et mes récréations, je pouvais les passer avec plein de personnes différentes, je n’étais pas rattachée à un groupe en particulier. Tu pouvais me voir avec les populaires en train de fumer des lights provenant d’un paquet de 10 à 10 francs dans les buissons, avec les gros geeks à jouer à la console assis dans le hall principal, avec les skateurs à se raconter les dernières dégueulasseries qu’on avait vues sur Rotten (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans…), avec les caillera à apprendre des chansons de rap par cœur… Bref, j’ai pas eu d’attache mais j’étais pas du tout exclue. Mais je ne vais pas te mentir, j’ai été la tête de turc d’une nana en particulier. Je sais pas ce que je lui avais fait mais elle avait un souci avec moi. Et puis tu sais ce que c’est le collège, les adolescents tout ça, parfois faut pas vraiment chercher à comprendre, on est tous chelou.

tumblr_misyg6vc9f1s6c8cgo1_400

Entre les regards noirs auxquels j’avais droit, les vieux sourires flippants qu’elle m’envoyait, elle m’appelait « l’autre »… L’apothéose a été quand je suis revenue un jour dans les vestiaires pour me changer après un cours d’EPS => mes DocMartens étaient… fuck ça me fait mal de dire ça… recouvertes de gros mollards. Ouais, quelqu’un avait craché sur mes pompes. Pas de doute possible, c’était elle, des meufs l’avaient vue en plus. Bref.  Tsé quoi ? Ça a choqué pas mal de filles présentes car je suis pas le genre à chercher les embrouilles, je suis très peace comme fille donc personne n’a vraiment compris pourquoi cet acharnement. Du coup, les gens autour de moi étaient plutôt bienveillants par la suite. Genre Matka, que personne ne l’attaque.

Mais dans la vie, tout est une question de karma, une mauvaise action un jour => paye la dans quelques temps.

Evidemment, cette année là je n’étais la seule à être « la nouvelle ». Non, il y avait un mec aussi. Ben tsé quoi… C’était Mathieu. Yes. Mathieu, c’est le genre de mec en 3ème à être carrément CA-NON. Oui oui, certaines personnes ont des physiques canons jeunes. Mathieu fait parti de la team : des yeux bleu ciel, un regard hyper captivant, des belles mains, toujours bien habillé, très doux, très discret. En gros, je te le donne en mille => c’était tout bonnement LE BEAU GOSSE DU COLLEGE OUECHE. Par je ne sais quel miracle, on s’est parlé à l’époque. Par je ne sais quel miracle, on s’est échangé nos numéros (de FIXE… Oui je te rappelle que je te parle d’un temps que les moins de 20 ans…) et… On ne s’adressait pas la parole au collège mais on s’appelait souvent pour parler le soir ou le week-end. Cherche pas, à l’adolescence on est vraiment chelou. Mathieu m’avait même proposé d’aller au cinéma et on devait y aller et… Et au dernier moment, je ne sais pas ce que j’ai encore foutu mais je n’y suis pas allée.

Alors attends, c’est pas que j’ai mis un vent à Mathieu, c’est juste qu’à l’époque, les garçons, je m’en foutais GRAVE. C’est pas vraiment quelque chose qui m’attirait. Je me suis intéressée à la gente masculine assez tard, je devais avoir genre 20 ans. Non vraiment, à l’époque mon but dans la vie c’était les copains, sortir, me marrer et point barre. Evidemment que j’avais genre des amoureux, mais zéro consommation. Rien, nada. Ouais. Meuf sage. Oui, ne sois pas étonné.

Du coup, voili voilou, la story avec Mathieu s’arrête là. A présent cher ami, je t’invite à faire un méga saut dans l’espace temporel et arrêtons-nous un moment à l’été 2016 (je te jure, un jour je vais arriver à rattraper mon retard). Pour te la faire courte, Jean m’a larguée et je viens de sentir l’odeur du prout de Paolo. Voilà à quoi se résume ma vie sexuelle (-_-‘). C’est donc le cœur vaillant que je suis de retour sur Tinder. Et c’est en swipant les différents profils que je tombe sur un mec en moto. Ah ouais, il est pas mal. Je vais voir son profil, ses photos me parlent. Mais… Cette gueule d’ange et d’enfant de cœur.. M’enfin voyons… Mais !! Oh putain de bordel de merde, le beau gosse de 3ème, fuck dick c’est Mathieu O_O

Truc de fou, mon amoureux secret du collège est disponible dans les bacs \o/ Ca alors !!!

tumblr_inline_opbwjiJnq81s9x8us_540

Quand j’ai vu le profil de Mathieu sur Tinder, j’ai eu un haut le cœur. Je me suis dit… « Mais hein ?! Mais … C’est lui ? Mon amoureux en 3ème ?! » Bah écoute, j’ai eu un doute. Et dans le doute, je like. Et bim ça ne loupe pas, IT’S A MATCH !!

Sérieux, le gars n’a pas vraiment changé, mais 20 années ont glissées et oui, j’ai vieilli tout comme lui. Le mec a un très très joli visage, mais sa tête est dégarnie et on aperçoit des rides autour des yeux. Par contre, un truc que j’ai du mal à comprendre c’est son âge… Il est noté 30ans… heu… ?! Bon, ok… Pas grave. Soit. Mais ça me parait bizarre car à l’époque il avait une année de plus que moi. Donc si les comptes sont bons bah il devrait être plus âgé… Bon, ok.

Rapidement on se parle, de tout de rien. Il m’a tout de suite reconnu (héhé belle gosse j’ai pas changé) et il est super content qu’on puisse papoter. On ne tarde pas vraiment à s’échanger nos numéros de téléphone car… bah je ne suis pas du tout méfiante, on se connait ! Et on décide très rapidement de se voir. OKLM pas de pression, c’est vraiment l’occasion de se voir et de se raconter 20 ans de life.

Il habite Paris, pas très loin de chez moi. Je comprends au fil des discussions que c’est un serial killer de jeunettes sur Tinder. D’où le fait qu’il a abaissé son âge => pour amadouer la peau ferme. Pas bête le Mathieu. Il m’avoue que je suis la seule nana de son âge à qui il parle, que ça va lui faire du bien de parler vraiment et me lance le défi de le battre au Trivial Pursuit car il pense que je suis nunuche (bougre si tu savais).  Il m’invite directement chez lui, je dis ok. Je chope une bouteille de vin rouge et direction le 15ème chez Mathieu.

Je monte les escaliers, je glisse et je me vautre comme une merde. Pfffffffffffffffffffff, allez salut Matka. Pauv’naze. Bon, je disais donc, je monte les escaliers et là il m’ouvre la porte au moment même. Choc vestimentaire : nous sommes des jumeaux : tu vas pas le croire, on était un couple The Kooples => on portait les mêmes fringues ce qui est assez drôle. Un jean brut, une chemise en jean et des boots de la même couleur. Rigolol non ? Ça nous fait bizarre de se voir mais ça passe, mais je suis quand même assez gênée. Il fait assez chaud, ma moustache de transpiration fait son apparition, les auréoles sous les aisselles aussi tiens. Et puis mon brushing se fait la malle. Pfffffffffffffffff, m’en fous, en même temps je suis pas dans un mood séduction totale avec Mathieu car… Je crois que j’aimerais bien que soit un ami. Pas envie de plus avec lui.

On se raconte nos vies : les galères, les aventures pro, les amourettes, les vieux plans qu’on a pu avoir. Le gars a bien réussi sa vie, il a été en grosse galère mais il s’est débrouillé seul et à présent ça se passe bien pour lui : il fait des décors pour des trucs. Oui, ne me demande pas précisément ce qu’il fait, je ne m’en souviens pas. Pourquoi ? Bah écoute, à 2, on s’est envoyés 2 bouteilles de vin. Oui.

Les conversations me semblent assez floues dans mes souvenirs, mais on s’est bidonnés comme des copines. On est sortis à un moment, on a ramassé des trucs dans la rue, on est remontés, je me suis encore vautrées dans les escaliers bien cirés, on s’est presque fait pipi dessus.

De retour dans son appartement… Ah putain !!!!!!!!!!!!!!!! J’ai carrément oublié de te parler de son appartement. Bah tsé quoi, l’appartement de Mathieu, c’est comme si tu étais dans un appartement de meuf. C’est très coloré, très AM.PM, très propre, très bien rangé, tissus assortis, trucs sur le mur… Je… C’est bizarre, mais non, ce n’est pas du tout un appartement de mec ça ?! Rien ne laisse présager qu’un homme vit ici, je te jure. Vraiment très étrange cette sensation. Bon soit, voilà, son appartement est un peu étrange je trouve, du moins, ça ne colle pas au personnage je trouve.  Bon, je reviens au sujet initial, je te disais donc, de retour dans l’appartement après cette vautre magistrale de ma part sous vos applaudissements, on décide bourrés de se faire une partie de Trivial. Okay.

2 heures plus tard et encore quelques verres dans le nez, j’annonce une parfaite égalité entre lui et moi. Sauf qu’il a juste gagné le dernier point avant moi. Mais bon, heu ça c’est juste que je suis super mauvaise perdante. Ça va quoi. On regarde l’heure, merde, il est au moins 3 heures. Je me lève, impossible pour moi de conduire et rentrer. Bah Mathieu ce gentleman du 15ème me propose de dormir chez lui. OKLM OK.

Dans la salle de bain, il me propose une brosse à dent neuve, qu’il sort d’un tiroir où il y en a une bonne dizaine. Ah ouais, t’as l’hygiène dentaire qui te travaille mec. Il me propose de me démaquiller avec des lingettes démaquillantes « Ah ouais, et puis t’inquiète, je prends les meilleures ». Ouais… Ok Mathieu. Bon tout ça pour te dire qu’en fait non le mec ne se maquille pas et ne se brosse pas les dents 56 fois par jour => non non, en fait Mathieu baise TELLEMENT de nanas de Tinder qu’en fait chez lui, c’est comme si tu étais dans ta propre salle de bain. Ouais je te jure. Il a même un peu de makeup O_O’. Du coup, c’est avec les dents propres et le visage vierge de blush et autre mascara que je me couche dans le plumard de Mathieu. A côté de Mathieu. Bah ouais….

Si on a dérapé et qu’on a couché ensemble par la suite ? Absolument oui.

tumblr_inline_opbwj56lqP1s9x8us_540

Si j’en suis fière : pas du tout. Je ne sais pas pourquoi j’ai couché avec Mathieu. Ah ben si je sais pourquoi j’ai couché avec lui => vin rouge.

Bon, voilà, le petit dérapage. Hé oh hein, ça va toi devant ton écran hein !! T’en as aussi à me raconter alors pas de jugement please ! Ça arrive… bon, et y’a pas de mal entre adultes.

Ben je vais pas te mentir, mais Mathieu se débrouille plutôt vachement bien. Oh oui il se débrouille vachement bien. Il m’a dit que je me débrouillais pas mal aussi. Bien, bien. BIEN.

tumblr_inline_opbwjn7gA41s9x8us_540

Le lendemain, je ne reste pas. Je suis partie assez tôt histoire de pouvoir dormir chez moi et profiter de la matinée au calme. Sans avoir à croiser son regard… moi la gueule de bois, pas maquillée, je pue le tabac et je suis un peu honteuse. Bref.

Mais qu’à cela ne tienne, on se revoit pour un déjeuner quelques temps plus tard. Un midi près de chez moi et c’était un chouette moment. Il me raconte ses galères avec ses jeunes conquêtes et lui connait tout des miennes. On se marre bien. Pas de sous entendus avec ce qu’on a fait, y’a pas de malaises entre nous. Il est cool Mathieu. On se revoit encore une ou deux fois et puis…

Depuis, pas de nouvelles. Ce que je trouve un peu con parce que je m’entendais bien avec Mathieu, on se marrait bien. Comme un peu une copine mais avec une teub tu vois. Teub que je n’aurais pas dû toucher d’ailleurs mais voilà, what is done is done. Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas aussi. C’est le genre de mec à être trop exclusif et j’avoue que parfois je ne suis pas au taquet pour répondre aux messages, lui si. Tout le temps, à n’importe quelle heure. C’est cool mais c’est aussi très étouffant. N’oublie pas que je suis un chat sauvage et que j’ai besoin de me sentir libre. Je n’exagère pas quand je te dis que Mathieu était vraiment AU TAQUET. C’était tous.les.jours. Tout le temps. Si je ne répondais pas en temps et en heure, ça le faisait pas… Mathieu t’as gâché un truc. J’avais beau lui expliquer, mais y’avait rien à faire (t’as reconnu les paroles?). Bref, ça s’est terminé sans se terminer il s’est vexé une fois et ne m’a plus donné de ses nouvelles alors que j’en voulais. Bon, ok. Vraiment trop dommage mais il a pris sa décision. Au pire si je veux le revoir, je sais qu’il a un atelier derrière chez moi, il y bosse de temps en temps. Ça me chatouille d’aller lui faire un coucou mais je crains le malaise… T’en penses quoi honnêtement ? Je devrais aller le voir ?

Au début de l’article, je t’ai parlé de karma. Quand tu fais une mauvaise action dans la vie, ça se retourne forcément contre toi un jour où l’autre. Rappelle-toi de cette mauvaise personne qui avait mollardé sur mes pompes rapportées de Londres en 1997. Une amie bosse dans une crèche dans le quartier près de chez moi, je passe lui faire un coucou un soir après avoir quitté le travail, ça m’arrive de temps en temps. En marchant dans la rue, je vois une daronne qui gueule sur sa fille, pile devant l’entrée de l’établissement. Je m’approche et j’entends de plus en plus ses agacements.

Haut le cœur

Mon corps tout entier n’est que sueurs froides

Oh la vache, putain…

C’EST ELLE

tumblr_opfdp5lAoO1si5tqro1_500

20 ans plus tard, elle est là, devant moi. En train de hurler sur sa fille dans la rue, là, juste sous mes yeux, elle. Elle qui m’avait fait la misère, me regardait avec tant de mépris, de haine, elle. Les souvenirs remontent, je la vois avec ses requins aux pieds et ses survêts Adidas. Je suis blanche de peur, je passe devant elle en m’excusant car sa poussette bouche le passage pour entrer.

Une fois à l’intérieur, je raconte mon histoire => « Rappelle-toi quand j’étais au collège, la nana qui m’a crachée sur mes pompes et qui était haineuse avec moi, c’est elle ».

Réponse de ma pote « Noooooooooooooooooooooooon, mais tu sais quoi, je ne suis même pas étonnée de ce comportement car elle est très désagréable avec l’équipe, elle ne respecte rien. Mais hallucinant que ce soit elle O_O Elle a déjà eu des avertissements écrits et le prochain est près à être envoyé, c’est déjà dans l’enveloppe. C’est à cause de ses nombreux retards et dernièrement elle a manqué de respect à une auxiliaire. Ça ne passe plus. Tu vois, elle a pas changé… »

C’est pas fou la vie sérieux ?

Attends, j’ai pas fini. Parce que le monde est petit et qu’il n’arrive des trucs comme ça qu’à moi. Je jure que c’est la vérité vraie.

Tu sais quoi ? Un jour je vais me promener dans un centre commercial, je vois un stand Essie et je mate mes mains et je me dis que c’est abusé de laideur. Ni une ni deux, je m’assieds pour une tite manucure avec une pose de vernis rouge (red always, less is more). Et qui vient me faire ma manucure ? Toute gentille avec son sourire de faux cul ? Mais oui, c’était elle. MALAISE TOTAL PUTAIN DE MERDE POURQUOI CA N’ARRIVE QU’A MOI MERDE FUCK

  • Bonjour, vous avez choisi votre couleur ?
  • Ah…. Heu…. oui oui, je vais prendre le rouge merci
  • Vous faites quoi dans la vie ?

Bon alors je raconte ce que je fais dans la vie, elle m’écoute avec son sourire de faux derche. Je me reprends, je ne veux pas me défiler devant elle. Je ne sais pas si elle m’a reconnue, j’en sais rien, mais à mon avis oui. Moi je ne t’ai pas oubliée, impossible que tu m’aies oublié peste que tu es.

Le temps de 30 minutes, je regardais minutieusement son visage, sa façon de travailler, toute son attention était rivée sur mes ongles. Elle avait fait un boulot pas top d’ailleurs. J’en ai profité pour lui refaire faire 3 ongles, ça la faisait trop chier. Moi pas, j’avais tout mon temps. Tu vois, ma vengeance de merde => je lui ai fait payer sa méchanceté en me refaisant 3 ongles. Nul Matka, ta gentillesse te perdra.

Voilà, c’est un peu nul, mais la page est tournée de mon côté, pépèrement, t’as vu, je ne suis pas une méchante.

Voilà, 1997 => 2016 =>

J’ai retrouvé la méchante du collège et elle m’a fait les ongles …

Et j’ai couché avec le beau gosse du collège.

C’est marrant non la vie ? 

Si jamais tu veux retrouver Mathieu, sache qu’il est toujours sur Tinder, je crois aussi sur Bumble. Oh !! D’ailleurs, en parlant de Bumble, j’y suis retournée… Bah écoute, j’ai revu ma copie, en fait j’aime bien Bumble. J’aime vraiment bien Bumble. Par contre, pour croiser et avoir la chance de parler avec Mathieu, il faudra que tu aies moins de 28 ans. Miskina.

Publicités

3 réflexions sur “First date (26) : Mathieu

  1. Quand j’ai pas vu d’article ce matin en arrivant au boulot, j’étais prête à râler (bon je râle tout le temps et pour tout en fait) (J’étais même prête à gueuler – genre c’est un dû l’article du lundi matin ! )
    Et là pendant mon déjeuner à la cantine, une éclaircie…. je reçois l’alerte comme quoi je vais avoir lecture. (oui je lis tes articles au boulot)
    Je kiffe tellement.
    Merci merci 🙂
    /employée du mois

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s