Houston, we’ve had a problem

Titre bien lourd, on sent que la nana va vider son sac. Tadaaaaa

Pas plus tard que samedi soir : je me suis réveillée en sueur, la nausée, palpitations et ne sachant pas où je suis, j’ai allumé mon téléphone pour connaître l’heure, me suis levée et habillée en 7 secondes et…je me suis barrée comme une voleuse à 4.00 du matin de chez mon mec (huuuuu elle a un mec, atta je t’en parlerai bientôt). A 5.00 heures j’étais dans mon lit, démaquillée (hummm), en pyjama (bonheur), ma crème de nuit nourrissante toute luisante sur mon visage, mon nin-nin aux pieds et j’ai un côté poule de luxe indécrottable, il me faut ma brume d’oreiller aux huiles essentielles sinon j’ai du mal à dormir. Et bordel, j’avais honte de me l’avouer mais qu’est-ce que j’ai pas regretté d’être partie. J’étais aux anges, la jauge de petits bonheurs simples à son max. J’ai dû faire une crise d’angoisse, je sais pas mais ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. Avec lui et avec d’autres y’a un truc qui coince.

fh2

Je sens que depuis la rupture (c’était il y a un an et demi) y’a quelque chose qui bloque. Et voilà ce qu’est mon principal problème depuis des mois et des mois :

Impossible de rester dormir chez un mec.

fh1

(rires au fond de la salle)

 

C’est con je sais. Mais sérieux, j’ai un gros problème. J’en avais très brièvement parlé y’a quelques temps dans ce post et depuis ça ne s’arrange pas. C’est même pire en fait.

Plusieurs questions se chevauchent, j’en viens à me demander si un jour je vais redevenir normale. J’ai un gros blocage, je ne peux pas dormir chez un gars. Même si je le fréquente depuis quelques mois, je ne sais pas ce qu’il se passe dans ma tête mais j’ai vraiment l’impression que je fais partie de la catégorie « en flippe du couple ». Car dormir dans le même lit signifie pour moi « nous sommes ensemble ». Déjà c’est ça : dormir c’est partager un truc vraiment très intime. Bien au delà du « on se déshabille et on couche ensemble ». Vous me direz elle est tarée la mère Matka, elle couche avec des mecs qu’elle connait pas mais elle peut pas dormir chez eux quand elle les connait. Oui ça fait vraiment tarée sur les bords. JE SAIS.

fh4

Déjà, je suis une partisane du « chacun chez soi« . C’est vrai, partager le même toit avec quelqu’un m’est impossible. C’est juste inconcevable de pouvoir penser que je peux vivre avec un mec. Parce qu’habiter avec lui serait tout bonnement la mort de notre relation. Faire les courses le samedi matin, le ménage le weekend, glander à deux devant la télévision, partager les dépenses communes, faire à manger pour deux le soir en semaine, le côté administratif, ne pas avoir d’intimité => hello les joies de vivre en couple. Merci non merci, je suis allergique à tout ça. J’ai fait ça pendant presque 10 années de ma vie avec le père de mon gosse… Rien que d’y penser j’en ai de l’eczéma sur l’ensemble du corps.  Tu me donnes 1 milliard de dollars en plus d’habiter avec un mec, je te dis direct c’est non.

fh1

(rires au fond de la salle)

La qualité du sommeil, point vachement important. Moi j’ai le sommeil hyper léger, le moindre mouvement, le moindre ronflement et c’est fini, je suis réveillée et c’est mort…je sais que j’en ai pour je ne sais pas combien de temps à retrouver le sommeil. Et le lendemain, je suis morte. Donc de mauvaise humeur, donc je ne suis pas productive au boulot, donc la France en souffre car mon travail est hyper méga important (ironie les amis).  Non sans déconner, quand tu as l’habitude de dormir comme un bébé, c’est pas agréable de passer ses nuits avec les yeux comme ça O_O bloqués sur la fissure du plafond de la chambre parce que Monsieur ronfle et dort profondément, LUI. Evidemment je fais l’impasse sur les pets nocturnes et les frouts intempestifs qui me réveillent aussi.

fh1

(rires au fond de la salle)

Tu oublies le côté glamour et séducteur le matin. Oh ben dis moi elle est a qui cette tronche toute bouffie, ses belles crottes jaunes aux coins des yeux, ses cheveux emmêlés et mousseux, ce mascara qui fait un gros trait dégueulasse sous l’œil parce que tu n’as rien sous la main pour te démaquiller dignement, cette haleine à vomir de rat mort, ces rides matinales… Bah cherche pas, c’est toi. Moi le matin je ressemble à un Picasso et franchement j’ai pas envie de croiser quelqu’un. C’est nul je sais. Mais je suis comme ça, je peux pas c’est plus fort que moi. Et désolée hein mais je n’arrive pas à trouver ça chou et mignon parce que c’est tout sauf chou et mignon.

fh1

(rires au fond de la salle)

Y’a également le malaise du café. Tu me vois venir ou pas ? Attends je m’explique. Je suis fumeuse (quoi ? Pouah !!) et je fume le matin en buvant mon expresso (pouah c’est immonde). Bon, tu vois où je veux en venir ou pas maintenant ? Non ? Toujours pas ? OK, alors sache que café + clope => c’est vasodilatateur (le fumeur appelle ça plus communément la règle des 3C). En gros entends par là qu’il ne se passera pas 15 minutes sans que tu doives courir aux toilettes histoire d’évacuer très rapidement les fajitas de la veille. Le soucis c’est qu’à présent, si j’avale le moindre truc même une gorgée de jus d’orange c’est mort. Faut que j’y aille. Et ça, c’est même pas envisageable. No way. Je ne peux pas chier chez mon mec, c’est pas possible. Dormir chez moi m’évite ce genre de déconvenue, j’aime garder un minimum de dignité le matin au réveil.

fh1

(rires au fond de la salle)

(Le running gag est terminé je te rassure)

Plus sérieusement, j’arrête de faire ma princesse au petit pois. Le soucis est bien plus profond qu’un simple prout ou un mascara qui coule… Ça vient tout simplement du fait que dans ma tête, je suis réellement une angoissée de la vie de couple.

fh6

En fait je me rends compte que rester avec l’autre m’insupporte, être avec lui plus de 12 heures me hérisse le poil. Je ne supporte plus les manières de l’autre. Traite moi de tarée je sais que j’en suis une. J’ai tellement besoin de mon espace de liberté, j’ai besoin d’être seule quelques heures dans la journée c’est très important pour moi. Genre si je passe un weekend entier avec lui, il me faudra au moins une demie journée OKLM. Là sur ce point je suis sûre que je ne suis pas la seule à être comme ça.

J’ai peur du lâcher prise, tout simplement. Je pense qu’il ne faut pas chercher plus loin c’est aussi simple que ça. Je pense avoir tellement donné sans rien avoir en retour pendant de nombreuses années qu’à présent, je préfère y aller mollo. Je suis devenue avec le temps une grande égoïste et j’aime être seule. Tu te demandes qu’est-ce que le lâcher prise fout ici? Bah je pense que c’est lié mine de rien. Si j’étais dans un total lâcher prise, je serais sereine, je resterais la nuit entière OKLM avec lui (lui et d’autres avant, c’est pas le seul avec qui ça s’est produit) et tous ces points (détails pour la plupart d’entre vous) ci-dessus énumérés ne me gâcheraient pas la life. Je m’en foutrais royal mais malheureusement ce n’est pas le cas.

Je dirais pour finir… : je suis célibataire et j’ai pris mes habitudes. Etre seule j’adore ça. J’aime par dessus tout mes rituels qui me rassurent, j’aime cet emploi du temps, je fais enfin ce que je veux et je ne tiens pas réellement à avoir de contraintes. Sorry not sorry je suis un véritable chat sauvage que personne n’arrive à apprivoiser pour le moment. Faut que j’arrête de me sentir emprisonnée parce que finalement vivre à deux je ne pense pas que ce soit ça mais le souci est que je n’ai connu QUE ça. Dans ma tête je n’arrive pas à tirer un trait sur le schéma de la vie de couple que j’ai : tristesse, ennui profond, contraintes et frustration.

Ça prendra le temps que ça prendra c’est tout. Mon cas n’est pas désespéré enfin…je pense.

C’est grave docteur ?

fh8

 

Publicités

7 réflexions sur “Houston, we’ve had a problem

  1. Ahlala, après 10 ans de vie de couple, j’étais pareil…. je suis avec quelqu’un depuis plusieurs mois maintenant, nous avons décidé de nous installer ensemble et pourtant j’ai cette appréhension au fond de mois « Et si je n’y arrive pas? ». Je vais quitter un appartement que j’adore et devoir m’adapter à nouveau à la vie de couple et j’avoue que c’est carrément stressant. Mais je suis du genre à me lancer dans des trucs sans trop réfléchir… et puis au pire, c’est juste quelques cartons 😉
    C’est la première fois que je commente mais je tiens à te dire que j’aime beaucoup ta façon d’écrire, tes posts me font toujours marrer 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. T’as l’air de fonctionner à l’instinct et t’as raison, faut pas se poser de questions et y aller ! Je devrais prendre exemple sur toi 😀
      Si c’est fluide, naturel et cool entre vous pourquoi ça changerait ? Et puis c’est une belle manière de recommencer un schéma mais différemment et tout mettre en oeuvre pour que ça roule 🙂
      Je te souhaite un bel emménagement avec ton mec !!
      Hésite pas à revenir ici et merci pour ton gentil commentaire, ça me touche de savoir ça !

      J'aime

  2. Mais tu fais comment concrètement le reste du temps, si tu dors pas chez le mec ? Une fois que c’est fini, tu te rhabilles et tu pars ? Ou tu le vires s’il est chez toi ?
    C’est dingue, je vois pas du tout les choses de la même façon. Cela dit, je te comprends. Et vouloir sa liberté, ça se comprend grave !! Tu as été en couple DIX ANS, et tu es célib depuis un an et quelques = c’est pas grand chose finalement. Tu reprend seulement goût à ton autonomie. Ya rien de grave à ça.

    Mais faut que tu parles de ton mec là par contre, t’as dit que t’en parlerai bientôt, on veut des détails !

    J'aime

    1. Alors non je ne vire personne mais quand c’est chez moi je prends sur moi :/
      Mais en général oui, je me repose un peu après la guerre sexuelle et je rhabille, je ne sais pas l’expliquer, je n’arrive pas à rester… Je me sens pas bien quoi !
      Yes yes yes faut que j’écrive, j’ai trop de retard putain !!!!! Bisous à toi ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s