J’ai testé Tinder social

N’étant pas fermée à la nouveauté, j’ai voulu me faire une idée de ce qu’est Tinder Social.

Petit retour en arrière. Imagine la scène => mois d’août, été, chaleur, soirées, potes, terrasses, Paris, Spritz      #cliché (je sais, je sais)

Bref, j’étais en terrasse, un samedi soir, c’était hyper cool. On était plusieurs. Parmi mes copains, je suis assise à côté ma poto qui elle aussi est sur Tinder. On commence à papoter sur les dates à venir, on se montre nos targets, on se raconte les dernières news, on se montre les photos dossiers, bref le débriefing.

J’entame le sujet « hé, t’as testé le nouveau truc là, le Tinder social? », elle « Non, pas encore…Viens on teste » « Ouais! ».

st3

Et bim on clique sur mon profil puis sur « JE SORS ».

L’application me demande avec qui je sors ce soir… Et me propose parmi mes contacts Facebook présents sur Tinder qui veut bien faire la teuf avec moi. Bah je choisis ma pote hein normal.

Et là, Tinder nous propose pléthore de groupes de sorties « yeah les gars allons faire la teuf ensemble » => car c’est bien connu, plus on est de fifous, plus on se marre.

Ma pote et moi sommes dans un mood « Allez go, on va boire des bières et on va se marrer ».

Je répète, nous sommes dans l’optique :

« Allez go, on va boire des bières et on va se marrer »

« Allez go, on va boire des bières et on va se marrer »

Entends par là qu’on veut vraiment sortir, NOUS. On veut juste boire une bière. Tranquille. OKLM.

C’est là que le bât blesse.

Je pense que dans la vie, je suis trop naïve. Tinder social me l’a encore prouvé cet été car en fait, Tinder social est tout sauf ce que l’on cherchait ce soir là.

On tombe sur un premier groupe intitulé « Qui a faim » => bah on pensait bêtement que les gens avaient faim, c’est-à-dire qu’ils voulaient aller au resto, mais à 00.48 c’est un peu tard quand même. On se dit qu’ils devaient vraiment avoir faim les pauvres. On continue de manière toujours innocente à swipper les groupes « Pour une soirée inoubliable » « Chauds devant » « Carnage masculin » « Trois potes en délire » « On va tout défoncer » etc. Wouh, les gens veulent vraiment faire la teuf c’est dingos total sur Paris ce soir ma parole O_O’

Naïves que nous sommes, ces noms de groupes ne nous disaient rien. Pourquoi? Parce qu’on voulait JUSTE boire une bière nous.

On accepte une discussion avec trois mecs super méga funky et pas mal du tout. Et là… Bah… S’ouvre un dialogue complètement décalé avec notre envie du moment : les mecs nous proposent ni plus ni moins un beau moment de partage de fluides en groupe et ils n’y vont pas par 4 chemins.

Les noms de groupes reviennent en effet Matrix dans nos têtes : « Qui a faim » « On va tout défoncer » « Chauds devant » etc.

st4

(J’ai un peu exagéré avec le gif hein)

Bah les mecs, bah enfin? C’est pas qu’on est fermées hein, mais WTF, un peu de finesse quoi. On aurait pu avoir le plaisir de vous rembarrer en live, ça aurait été bien plus cool.

Bref, ma pote et moi on se regarde, on boit nos dernières gorgées de bières, on se re-regarde, blanc. Un ange passe. On se re-re-regarde, on désactive Tinder social. On se marre. On paye, on se barre. Fin de l’histoire.

st1

J’ai pas kiffé ma race quoi.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s