Un an de célibat, on fait le bilan

Calmement, se remémorant chaque instant, parler des histoires d’avant comme si on avait 50 ans. Big up. Et désolée si tu vas garder cette saleté de chanson dans la tête. Alors, un an de célibat… Ça donne quoi?

Déjà, faut savoir que j’étais en couple depuis 10 ans, me confronter aux autres c’est quelque chose que j’avais pas fait depuis ben… super longtemps. Ce qui fait que j’étais bien perdue. Mais bien bien paumée. Je vais pas te mentir, je me suis pris la tête sur des détails de merde, mais tellement => « j’ai envoyé le dernier sms, je dois attendre combien de temps avant de le relancer? » Et puis « est-ce que je dois relancer? » « Pourquoi il répond pas? » « Il a mis un point à la fin de sa phrase, ça veut dire quoi? » « Pourquoi il ne me propose pas qu’on se voit? » Bref, beaucoup trop de temps perdu dans les interrogations de merde.

sb7

Les codes de séduction ont changé, je suis totalement larguée.

Je sors trop, beaucoup trop. Mon emploi du temps? Quand je suis avec mon gamin (c’est-à-dire une semaine sur deux) je peux me coucher tôt et être à jour sur Koh-Lanta et le Bachelor (victime) et quand je suis seule… Je suis en mode yolo total, j’en ai rien à foutre. Donc je suis fatiguée, mais je profite à fond de ses quelques jours de liberté pour me libérer l’esprit et le corps. Et ça fait tellement du bien. Rentrer à n’importe quelle heure, ne pas regarder ma montre, l’insouciance etc. Ce qui inclus le fait que je bois trop…une semaine sur deux quoi. Au début de mes premières sorties, ma tête tournait dès le premier verre de vin. Aujourd’hui, je peux aisément partager une bouteille de vin et continuer la soirée à boire deux cocktails. Je ne suis pas fière tu sais.

sb5

J’ai niqué pas mal de fois et ma liste s’est considérablement allongée. Je vais pas te mentir, mais quand je suis en couple, je suis fidèle. Mais quand je suis seule, j’en ai rien à faire et je fais ce que je veux, quand je veux. Mais toujours dans le respect de la personne (à prononcer avec l’accent marseillais), toujours.

sb3

J’ai découvert des quartiers cool dans Paris, je connaissais assez mal le nord, à présent c’est un peu ma deuxième maison. Le 10ème et le 11ème également. Moi qui avais plus mes petites habitudes à rive gauche, je n’y mets plus les pieds. Je connais pas mal de bars cool dans Paris aussi. Ça c’est aussi le bon côté des rencontres, les gars m’emmènent dans des endroits que je ne connais pas. Après, à moi d’y retourner longtemps après cette rencontre et si possible pas le weekend, histoire d’être sûre de ne pas croiser le gars (que j’ai pas envie de voir, TMTC).

sb10

Je retrouve ma solitude et mes habitudes de merde adorées. A savoir… ne pas m’épiler les jambes si j’en ai envie, idem pour le maillot. J’en ai rien à faire, si ça dérange quelqu’un, c’est moi que ça saoule, personne d’autre. Je peux enfin dormir avec mes huiles capillaires et autres masques qui puent (mais qui sont efficaces) sans entendre quelqu’un qui râle à côté dans le lit. Je peux prendre des bains de 2 heures, je ne me mets pas la pression pour faire à manger tous les jours (si j’ai pas faim, je ne mange pas). Le ménage? Rien à foutre une semaine sur deux. Le frigo est vide? M’en fiche. Un brushing à 23.49? Yolo jte dis.

sb9

J’ai du temps pour moi… Et ça, ça n’a pas de prix. Je parle toujours « une semaine sur deux ». Sortir du boulot et aller traîner pour boire un café et lire le journal, aller acheter des trucs, aller chez le coiffeur. C’est con, mais ma vie d’avant de ne me permettait pas de faire tout ça. Je consacrais tout mon temps à ma famille. Je m’en étais oubliée. Bref, je me retrouve enfin, j’ai du temps pour moi et ça me fait un bien fou.

sb6

J’ai une peau de merde… Hé oui, logique tu me diras. Et tant pis pour moi, BIM. Je fume beaucoup trop, je bois, je mange mal et je ne fais pas de sport => combo de la mort pour la peau grasse et boutonneuse. A presque 33 ans je retrouve mon acné de jadis pour mon plus grand bonheur \o/ Et encore, je m’en plains pas trop… parce que je sais que c’est de ma faute :D.

sb8

Je suis carrément pauvre. Sortir à boire des coups, les restaurants, les concerts etc. Ben c’est malheureusement pas gratos, la vie est dure. Le 10 du mois, c’est bon je suis déjà dans le rouge. Bon alors mettons les choses au clair tout de suite, je te rassure, mon gosse mange à sa faim, il a ses tours de manège quand il le souhaite et je le gâte (si tu te posais la question, t’inquiète, il passe avant tout c’est évident). Mais j’avoue que le côté financier, je m’en fiche totalement. Je peux tranquille me priver de fringues et de cosmétiques mais je ne peux pas me priver d’une vie sociale. Ça c’est trop difficile, je suis du genre à péter les plombs si je ne vois pas mes potes. Tant pis pour la robe chez COS, le K-Way, la crème teintée Laura Mercier et le dernier Dreyfuss.

sb1

Je te disais plus haut que le fait de me confronter aux autres c’est bizarre. Quand j’ai rencontré le père de mon enfant, j’avais à peine 20 ans => jeune et jolie me diras-tu, et tu auras raison. A présent j’ai bientôt 33 ans et je découvre des catégories de mecs jusqu’ici inconnues au bataillon. LA découverte totale. Je t’en ai parlé un peu déjà, mais rencontrer le  fraîchement célibataire, l’homme marié ou encore le vieux garçon, moi je ne savais pas ce que c’était… Ben aujourd’hui je suis un peu plus en phase avec ma génération. Du coup, je conseille même mes copines pour ne pas qu’elles se fassent avoir, je suis pas tellement trop gentille franchement?!

sb2

Ps, je vais pas te mentir mais c’était chaud de foutre des gifs de Stepbrothers… Je sais pas pourquoi j’ai choisi ce film bordel.

Bon, je vais terminer ce petit billet sympatoche en te disant qu’au final la liberté et l’insouciance retrouvées font qu’aujourd’hui je suis putain de trop bien dans ma life.

sb4

Révérence, applaudissements, les rideaux se ferment, l’artiste quitte la scène. Bisou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s