First date (5): Rémi

La rencontre avec Rémi ne s’est pas passée comme prévu. Car Rémi n’est pas vraiment comme les autres, mais ça je le savais. Mais j’étais pas préparée.

Tout commence (comme d’habitude) sur Tinder. Tinder is my best friend depuis quelques temps tu le sais. Je tombe sur le profil de Rémi: photos bien sympathiques de type art urbain (que je kiffe), profil du gars plutôt pas mal (mais pas mon genre). Une petite phrase que j’ai retenue était notée sur son profil => « artiste qui a du mal avec la réalité. » (un truc dans le genre). Ah ouais, marrant j’en connais mieux le sens aujourd’hui.

catspace4

Nous avons matché ensemble (nulle cette expression) car il était en déplacement à Paris, car à la base, Rémi habite le sud de la France. Il était à Paris car il fait parti d’un collectif d’artiste qui se déplace, fait des concerts, chante etc (mais pas mon genre). Lui et son ami font des fresques sur les murs. Un duo de fous furieux, se sont de vrais passionnés, leurs œuvres sont très impressionnantes: un mélange de réalisme sur fond un poil chaotique. Magnifique et superbe. Je suis tout de suite attirée par l’artiste, moi j’adore quand on me parle de son boulot, de sa passion (chose que moi je n’ai pas dans ma vie, sauf mon gosse bien sûr), quand on a un truc qui prend aux tripes, je trouve ça vraiment passionnant d’écouter les gens en parler. Il me dit qu’il n’est plus à Paris, qu’il revient dans 4 à 5 semaines. Bon…génial ça va nous laisser le temps de faire connaissance!

Rémi est du genre super pipelette. Mais vraiment super pipelette. Déjà que je parle pas mal, lui est du genre puissance 2000. Et c’est ainsi que très vite s’est instaurée une sorte de… relation. Oui oui, tu lis bien, une sorte de relation. On s’envoyait des dizaines et des dizaines de SMS et photos par jour, on s’appelait même plusieurs fois par jour (alors que pas mon genre du tout). Il était très présent et même si je trouvais ça très et trop soudain, j’aimais bien car je me sentais un peu unique à ses yeux. La confidente du moment quoi.

catspace5

Je ne sais pas si c’est mon signe astrologique qui joue à ce moment là, mais je suis team « je me lasse extrêmement vite ». T’es comme ça ou pas toi? Putain, parfois ça me joue des tours et parfois ça me rend service. Ben sache que je me suis assez vite lassée de ce petit jeu qui, je trouve à la longue, ne mène à rien. Ben soyons honnête merde, surtout quand tu vois pas la personne => aucun intérêt!

Sachant qu’on se voyait dans quelques semaines et que depuis je savais à peu près pas mal de choses sur lui, on s’envoyait des photos régulièrement de nous, on connaissait le son de nos voix ainsi que notre façon de parler… C’était pas vraiment une grosse surprise de le voir. Parce que lorsque je rencontre des mecs lors de rencards, je ne suis pas du tout stressée (pas mon genre). Mais Rémi lui, était vraiment très angoissé à l’idée de me voir. Mais beaucoup. Si angoissé que trois jours avant LA rencontre, il m’appelle pour me dire qu’il ne sait toujours pas s’il va faire le déplacement, il est trop tendu etc. Le jour même, j’ai dû le rassurer je ne sais combien de fois afin qu’il se détende. Et encore, même une heure avant le RDV, il me dit qu’il ne se sent pas bien, qu’il est très angoissé etc.

Mais quand ça fait depuis un mois non-stop que tu échanges avec une personne, qu’il y a des appels, des photos kikoolol échangées, y’a forcément une complicité qui s’installe, y’a un peu de tendresse, y’a même des habitudes (!!). GENRE UN PUTAIN DE COUPLE BORDEL DE MERDE!!! UN COUPLE!!! N’importe quoi putain (pas mon genre mais vraiment).

Bref, il se décide enfin et vient au RDV. Cool, il sera là. Du coup, j’y vais vraiment les mains dans les poches car l’ayant rassuré de ouf à base de « mais t’inquiète, on va juste boire une bière arrête de te dire que tu joues ta life » ou « t’inquiète pas, je suis chiante et je ressemble à un gros boudin donc pas d’histoire possible » moi même j’étais absolument pas dans l’optique de voir l’homme de ma vie => oui car il s’imaginait qu’on allait forcément avoir une belle histoire lui et moi.

Ce soir là le jour déclinait, j’étais au soleil et je profitais des derniers rayons chauds, assise sur une chaise sur une terrasse de café sous les arbres, c’était chouette. Ce qui n’a pas été chouette, c’est de reconnaître au loin (même très loin) Rémi. Il marchait d’une façon bizarre, le visage figé par une sorte de sourire nerveux assez déstabilisant. On se fait la bise et c’est le malaise immédiat, on sent et on sait qu’on ne se plait pas.

catspace3

Cette soirée n’a pas été agréable, ni pour lui, ni pour moi. Il reniflait violemment, mangeait en relevant son coude, bougeait sans arrêt ses jambes, il était très nerveux, très stressé, très angoissé. De mon côté, il m’a dit qu’il me trouvait « citadine trop maquillée et trop apprêtée ». Bref, ce n’est pas passé.

On a tout de même bu une bière, mangé ensemble et re-bu une bière. Car même si physiquement ce n’est pas passé, on s’entendait tout de même bien malgré tout.

Je suis rentrée chez moi, l’esprit tranquille, mais comme une relation bizarre s’était installée entre nous pendant plus de 1 mois, je me suis dit qu’il était plus classe d’être honnête avec lui. J’ai pris mon téléphone et lui ai dit que je n’avais pas ressenti ce « truc ».

Sa réponse => « Ah ok… donc on couchera même pas ensemble? »

Ah putain. Culé.

catspace1

Avec le recul, je trouve que cette rencontre avec Rémi ce n’est pas un échec, absolument pas. J’ai rencontré un mec bien et honnête.

Et puis j’en ai tiré des leçons, jamais au grand jamais je laisse une sorte de routine amoureuse s’installer avant une rencontre. C’est du grand mais du grand n’importe quoi. Tant qu’on ne s’est pas vus c’est RIDICULE.

Bref, un conseil, n’idéalise jamais la première rencontre, vas-y les mains dans les poches tranquille Emile. Ca t’évitera de te retrouver dans ce genre de situation.

Bisou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s