Enchaîner les rencards de merde

Dernièrement, j’ai fait ce que j’appelle: la série noire. J’ai rencontré des mecs (rencontres étalées sur 2 mois environ, je ne suis pas non plus une machine de guerre) et à chaque fois, la rencontre se solde par « allez salut à jamais ». Mais je le dis pas trop fort.

C’est pénible, cette sensation d’avoir perdu du temps, mais puissance 15 milliards.

Ce qui est affreux à dire, c’est qu’il suffit qu’on se voit de loin (même parfois de très loin) pour que cette petite voix dans ma tête me dise: « Attention jeune et canon Matka, ça va pas le faire, la soirée risque d’être longue, prend juste un expresso et file chez oit à mater un épisode de ta série du moment. » Et en général, j’aime pas trop entendre cette petite voix car je sais qu’elle a forcément raison, la pute.

Je ne déroge pas à ma règle : ne jamais aller dans un lieu familier. Oui, souviens-toi de ce triste épisode. A force de faire des rencontres, j’ai appris à ne pas reproduire mes erreurs des premières fois. Même à presque 33 ans, on apprend encore des choses.

Et cette règle est formidable à suivre car quand tu as un date, ça peut le faire…ou pas. Et quand ça le fait pas, tu sais pas où te mettre et t’as juste peur de croiser une tête que tu connais plus ou moins. Et TMTC qu’il n’est pas préférable qu’on te voie dans cette situation.

nono

Donc j’ai décidé de ne plus m’infliger ça.

BREF.

Plus haut je parlais de cette perte de temps. Car avant de rencontrer IRL le gars en question, je passe toujours beaucoup de temps à papoter via sms avec lui. Ca peut osciller entre 3 jours et 1 semaine. J’ai besoin de me sentir en confiance, je veux être sûre à 100% de ses intentions (oui, à présent je ne suis plus trop dans une phase de chaudasse), je souhaite savoir si on a un minimum d’intérêts en commun histoire de… ben de pas me faire chier AH!

Mais même en prenant le temps de faire tout ça, il arrive que ça capote grave. Enfin, capote, on se comprend quoi => que je me fasse royalement chier.

Quand j’ai la délicatesse de commander un galopin pour abréger le moment, le mec commande une pinte.

Facepalm-GIF

Des potes et potesses me disent que dans ces là, ils se barrent et sont honnêtes. Moi j’y arrive pas. Je peux pas dire à la personne en face « écoute ça va pas le faire, je rentre chez moi » ou « mon chat se sent seul », option à choisir. Mais je choisis ni l’un ni l’autre tu l’auras compris. En plus j’ai pas de chat.

ALORS POURQUOI CA LE FAIT PAS?

Va pas chercher plus loin, soit je ressemble pas à mes photos et je ne lui plais pas, soit c’est le contraire. Et mes amis, les surprises sont parfois pas drôles. Dents en chantier, cheveux gras, mains sales, odeurs corporelles non identifiables, fringues trouées, haleine digne d’un pet de putois… Bref, je suis pas la fille à tenir une liste d’exigences de ouf mais faut pas déconner. Quand physiquement ça ne passe pas, ben ça ne passe pas.

Y’a le physique, mais y’a aussi le côté intellectuel. Et quand on en vient à se dire « t’aimes bien ton appartement? » c’est qu’on a touché le fond de la piscine, sans pull marine. Isabelle si tu m’entends.

cobsad

Tout ça pour te dire qu’il y a eu: Xavier, Laurent, Romain, Benoît, Paul, Martial et Benjamin. Au secours. Donc autant de soirées pas géniales. Dans ces cas là je donnerais tout pour trinquer la binouse avec une pote au milieu de barbus dans l’est parisien. Ouais, la vie quoi.

Best of des rencards pourris:

Xavier => sourire de Vanessa Paradis mais coloré en jaune et tacheté de marron

Laurent => impression étrange d’être en compagnie de mon petit frère

Romain => 28 kilos en plus que sur ses photos et puis je crois que tout simplement, ben c’était pas lui sur les photos

Hector => je précise que je paye toujours la tournée quand je vois quelqu’un, donc ce que je vais dire n’a rien à voir avec l’addition qu’il fallait payer… Mais il est le plus grand radinou de Paris jamais rencontré, gros malaise.

Paul => aussi petit que moi (je mesure à peine 1m60), très imbu de sa personne, détends-toi du slibard mec et vire moi cette moustache, novembre c’est loin

Martial => je connais TOUT, ABSOLUMENT TOUT de sa rupture avec son ex ainsi que ce qui les unis encore aujourd’hui… C’est à dire beaucoup de choses :/

Benjamin => dépressif flippant en manque de sexe

Mais tu sais quoi? Comme le dit si bien mon ami Francky, la routourne a tourné. A force d’enchaîner les rencards pourrav, j’ai eu un rencard de ouf. Je te raconterai, promis.

cobhappy

Big bisou quand même, je suis pas radine.

(moi)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s